Queentsown - New Zealand - © Claire Blumenfeld

PeregrinusMundi - icon - © Claire Blumenfeld

La terre du bout

Chapitre 2
La fuite
Nouvelle-Zélande | 1 an
Juin 2016 – Juin 2017
Après un voyage en demi-teinte au Japon, je n’envisage pas de rentrer et m’envole pour la Nouvelle-Zélande. J’entreprends un voyage différent fait de beaucoup de travail, d’apprentissage et de découvertes. Les paysages sont très beaux et j’en profite également pour faire de grandes randonnées. J’ai l’impression de fuir l’avenir tout en étant presque sereine dans ce pays à l’autre bout du monde.
Je suis restée un an en Nouvelle-Zélande. De Juin 2015 à Juin 2016. Il y a eu des hauts et des bas, des difficultés et expériences extraordinaires. Mais ce qui m'a marqué, c'est une impression de tranquillité et de bout du monde.
Me voilà donc installée au camping de Trevelyan’s. Six bonnes semaines à empaqueter des kiwis afin de récupérer un peu d’argent en vue de la suite de mon voyage en Asie. Je profite de mon weekend de libre pour faire la connaissance des autres jeunes habitant dans la maison. Une dizaine de personnes venant des quatre coins du monde.
De retour à Wellington, je passe quelques jours en compagnie de Niels (et sa femme), que j'ai rencontré durant mon travail à Te Anau, plusieurs mois plus tôt. Ils habitent à Plimmerton, une banlieue chic de Wellington, à une trentaine de minutes en train du centre. Le but principal de mon passage à Wellington est de prendre rendez-vous avec un spécialiste du nez afin de régler mon infection des sinus que je traîne avec moi depuis plusieurs mois.
J'ai quitté Farewell Spit en faisant du stop en passant par Collingwood pour redescendre à Motueka où j'ai laissé mon vélo plusieurs jours auparavant. En chemin, j'ai campé à Canaan Downs, une vallée dans les collines juste derrière l'Abel Tasman National Park. Le lieu est utilisé pour des festivals et rave-party et des sculptures en bois sont présentes un peu partout.
Après ma randonnée sur l'Abel Tasman Track, je suis partie explorer en faisant du stop la Golden Bay. La zone s'étend environ du parc national Abel Tasman jusqu'à Farewell Spit. Farewell Spit est une presque île s'enfonçant dans la mer depuis le Cap Farewell. Celui-ci est situé tout au nord de l'île du Sud et ressemble étrangement au long bec d'un kiwi (l'oiseau) lorsqu'on le regarde sur une carte.
Après ma traversée de la West Coast, me voila arrivée dans la région Tasman, là où se trouve l'Abel Tasman National Park. Un sentier longe la côte pendant 3/4 jours alternant passages en forêts côtières et plages de sable jaune. Je laisse donc mon vélo et mes affaires en trop à Motueka et je me lance avec seulement mon sac à dos et ma tente pour 3 jours et demi de randonnée.