Chapitre

III. Le continent songeur

Errances dans l’outback

Quatorze mois – Juillet 2017 à Septembre 2018 – Australie
Été 2017, je quitte la Nouvelle-Zélande pour l’Australie avec la volonté d’y travailler dur pendant six mois afin d’économiser pour une traversée à vélo de l’Asie. Mais mon premier emploi se transforme en catastrophe et je me retrouve un peu perdue. Je fais face aux difficultés et traverse l’Australie pendant quinze mois dans un état un peu second rempli de questions, de fulgurances et de dépression. Je travaille dans les champs de myrtilles, framboises et légumes. Je fais du volontariat dans un sanctuaire dédié au sauvetage des kangourous. Je traverse la partie Sud-Est et l’Est de l’Australie passant des heures derrière le volant. En Tasmanie, je passe quatre mois dans un environnement magnifique, les étoiles plein les yeux malgré la difficulté du travail. J’expérimente même l’hiver australien au sommet de Mont Buller à travailler une station de ski. Beaucoup d’expériences et de découvertes. Mais beaucoup de déceptions également.

Mots-clés : immensité, chaleur, déconvenues, complexité des échanges, emplois saisonniers, perles de la nature, kangourous, neige, superbe Tasmanie, animaux.

Les articles

Great Ocean Road, Australie © Claire Blumenfeld

Pourquoi je voyage ?

Interrogations sur mon rapport au voyage et pourquoi j’ai tant de mal à y prendre plaisir.

Les galeries

Mont Buller, Victoria, Australie © Claire Blumenfeld

Perdue dans les nuages

Mont Buller, une petite station de ski en Australie où j’ai passé trois mois perdue dans la neige et les nuages.