Pouakai Hut - Mangorei Track - New Plymouth - New Zealand - © Claire Blumenfeld

Expériences de voyageurs. Pauline et la Nouvelle-Zélande

Pouakai Hut - Mangorei Track - New Plymouth - New Zealand - © Claire Blumenfeld

En voyage on rencontre toujours des gens dans une situation similaire à la notre et avec qui on sympathise rapidement. Pauline, je l’ai rencontré au tout début de mon voyage en Nouvelle-Zélande, à Rotorua sur l’île du Sud. On a passé quelques jours ensemble et son caractère bien marqué mais sympathique et ses envies similaires aux miennes m’ont tout de suite plu. On s’est retrouvé à peine une semaine plus tard par le plus grand des hasard sur le parvis de l’i-site de New Plymouth. Puis plusieurs mois plus tard à Te Anau. Voici sa vision de la Nouvelle-Zélande.

//

Bonjour Pauline ! Peux-tu te présenter ?

Pauline, Pam pour les amis. Je suis une Frenchie de 18 ans et demie (enfin presque), et j’aime bien évidemment voyager, mais aussi la pâtisserie, la musique, les chats et la bière.

J’ai un caractère plutôt solitaire, et, comme dit mon père, je suis une « crème sauvage ». C’est à dire que je suis assez facile à vivre, je suis souriante et j’aime faire plaisir (la « crème »), mais je tiens aussi très fort à mon indépendance, ma liberté et je n’ai besoin de personne pour s’occuper de moi (et je pense à tort que c’est pareil pour les autres, d’où le « sauvage »).

Ça fait combien de temps que tu voyages ? Et comment ?

Je suis partie début Avril 2016 pour 10 jours à Tokyo, une semaine à Brisbane, 11 mois en NZ, une semaine à Sydney et quelques jours à Singapour. Un voyage d’un an donc, qui se finira fin Mars. Je voyage seule, j’ai beaucoup de mal à être à plusieurs, je suis une sauvage souviens-toi ! Cependant, ce voyage m’a quand même pas mal aidé à franchir des étapes de socialisation (ce qui était inespéré).

J’ai acheté une voiture quelques mois après être arrivée, parce que le bus c’était la galère, et que je voulais me prouver que j’en étais capable. Et c’était vraiment une bonne idée.

C’est quoi la Nouvelle-Zélande pour toi ? Qu’est ce qui te plait dans ce pays ?

Ce que j’aime vraiment ici, c’est la gentillesse et l’optimisme des gens. Au supermarché on te demande comment tu vas, avec le sourire, et on t’emballe tes courses bien comme il faut. Quand tu travailles bien, on te le dit, on te félicite. Ici les parents grondent très rarement les enfants, ils les laissent faire leurs propres expériences et les encouragent. Dans la rue quand tu souris à un inconnu, il te sourit en retour et te lance un « Hi! ». Ça n’est pas grand-chose mais pour moi ça fait toute la différence. Et puis, je sais que c’est considéré comme une tare mais tant pis je fais mon coming out, J’aime l’anglais !

J’ai visité les deux îles du pays d’un bout à l’autre. Je n’ai juste pas fait la randonnée Tongariro, et la partie Nord Est de l’île du Sud car il y a eu un gros tremblement de terre.

J’en suis actuellement à mon 6ème wwoofing. Beaucoup de rencontres géniales, des découvertes sur les différents travaux de la ferme mais aussi l’hôtellerie, des échanges de recettes, et d’excellents souvenirs (ou exécrables parfois!) gravés dans mes neurones.

Est-ce que tu as une philosophie de voyage ?

Euh j’ai pas de philosophie… Avant de faire ce voyage je me suis rendue compte que je ne savais pas ce que j’aimais, ce que je voulais, que je n’avais plus tellement de rêves. Après 10 mois ici, j’ai trouvé beaucoup de réponses, je déborde de futurs projets, je me sens mieux physiquement et dans ma tête, et je me soucie beaucoup moins de l’avenir.

Tes meilleurs souvenirs ou difficultés ?

J’ai de très bons souvenirs de mon wwoofing au moment du vélage. J’ai nourri au biberon des centaines de veaux, je les ai vus grandir, ils adoraient me téter les doigts et me lécher la tête…une super expérience ! Pendant ce voyage, j’ai également rencontré une personne qui m’a fait voir la vie sous un autre angle et depuis, tout semble plus facile et beau. Ça a définitivement été un moment clé de mon périple. J’ai aussi nagé avec des dauphins en toute spontanéité dans une crique des Coromandel. C’était définitivement une excellente surprise:) Mais je pourrais aussi parler des amis que j’ai trouvés ici (dont toi ma petite Claire!), de mon saut en parachute à Taupo, du Noël extraordinaire en plein été, des 3 semaines passées à sillonner l’île de Sud avec mon Papounet…

Ma plus grosse difficulté a sans doute été mon premier mois en NZ. Le jour où je suis arrivée, je suis directement partie pour un wwoofing au Nord d’Auckland et ça n’était pas exactement mon idéal de vie. J’ai eu beaucoup de mal à m’adapter aux conditions que j’ai rencontrées là-bas, et j’étais épuisée physiquement et moralement (surtout quand les souris ont dévoré ma seule tablette de chocolat!). Mais j’ai tenu à rester un mois complet, comme promis, et j’y suis arrivée.

Le futur il est inquiétant ou pas ?

Bon, le futur honnêtement ça m’inquiète moins qu’avant. Bizarrement, c’est plutôt les gens autour de moi que ça tracasse…

Je rentre en France fin Mars après un an passé majoritairement en NZ. J’ai plusieurs projets en tête et des envies de voyage à ne plus savoir qu’en faire. Mais en arrivant je vais surtout manger une bonne raclette avec du pain et du bon vin et arroser mon retour avec mes amis et ma famille. Le reste se fera de lui-même. Une chose est sûre, je ne retournerai pas travailler comme avant mon voyage.

Une recette qui illustre pour toi la Nouvelle-Zélande ?

La pavlova! C’est une grosse meringue recouverte de chantilly et de fruits, et c’est super bon. Malgré son nom à consonance Russe, c’est bien un dessert typiquement Néo-Zélandais. J’ai appris à la faire quand je faisais du wwoofing dans une ferme laitière, avec mon hôte Tamara qui m’a appris tous ses « tricks » pour la réussir. Mais la NZ c’est aussi les spaghettis en boîte mangés sur un toast beurré, les poissons en chamallow, et les fush’n’chups !

Merci Pauline !

Pauline - New Zealand

Climbing Paritutu Rock with Pauline - New Plymouth - New Zealand - © Claire Blumenfeld

Suivez les aventures de Pauline sur BackPackPam

Leave a Reply

All texts and photos are mine. Do not use them without authorisation.
Legal notice and privacy policy
Copyright 2019 © Claire Blumenfeld
All rights reserved.