Carnets de voyages et récits de transition vers un avenir éthique et durable

Je m’appelle Claire Blumenfeld et je tiens Peregrinus Mundi depuis 2015. Ce site suit mon évolution dans la vie sous forme de chapitres. Les chapitres I à VI présentent principalement des récits de voyage et photographies. Le chapitre VII suit ma démarche de transition vers un mode de vie basé sur l’écologie et le bien-être à travers trois approches qui m’intéressent particulièrement, la permaculture, l’herboristerie et l’éco-construction.

Premiers pas sur Shikoku
Arrivée à Tokushima sur l’île de Shikoku, la plus petite des quatre grandes îles du Japon.
Tokushima, Shikoku, Japon © Claire Blumenfeld
CARNET

Je quitte Tokyo de nuit pour arriver neuf heures plus tard à Tokushima à 6h du matin. Du 24 Novembre au 2 Décembre, je vais me balader sur l’île de Shikoku. C’est la plus petite des quatre grandes îles du Japon. Assez rurale et assez peu habitée (par rapport au reste du Japon), Shikoku est réputée pour ses paysages montagneux, ses petits villages de pêcheurs, plusieurs grosses agglomérations abritant de superbes châteaux et surtout le pèlerinage des 88 temples. Dédié à Kôbô-Daishi (fondateur de l’école bouddhiste Shingon), il consiste à faire le tour de l’île à pied en s’arrêtant dans chacun des 88 temples. Généralement il faut environ deux mois pour le faire.

Pour ma part, je vais me balader sur la côte Sud-Est pour aller voir les villages de pêcheurs, faire de la randonnée dans la vallée de l’Iya, abritant de superbes gorges et aller visiter la ville de Kôchi. Première étape de ce parcours : Tokushima. Située sur le littoral, c’est ici que commence le pèlerinage. Après avoir récupérer ma chambre dans un petit hôtel rustique mais avec salle de bain privée (bonheur) et avoir dormi quelques heures, je vais visiter la ville.

Pas grand monde dans les rues. Tokushima ressemble beaucoup aux quartiers populaires de Tokyo à part que les rues font moins serrées et que la ville est parcouru de fleuves avec de jolies berges. J’en profite pour faire l’ascension du Mont Bizan, 290m d’altitude, symbole de la ville. Comme d’habitude, il commence à faire nuit quand je débute l’ascension, le temps se couvre et le vent se lève. Des tas d’images me défilent dans la tête pendant l’ascension (Y a t’il des ours dans le coin ?), mais heureusement la montée ne prend que trente minutes. Un peu essoufflée me voila en haut en train de contempler le paysage. Je découvre d’un coté que Tokushima est bien plus étendue que ce que je pensais et de l’autre, le début des montagnes de la préfecture de Tokushima. Le sommet du Mont Bizan est couvert d’antennes téléphoniques et radiophoniques et abrite une plateforme d’observation et une pagode dédiée à la paix. Je reste un petit moment en haut, mais le vent se fait de plus en plus fort et je me décide à repartir. Je redescends en téléphérique. La descente est impressionnante, la cabine se balançant sous les coups de vent. Visite du magasin de souvenirs et retour à l’hôtel.

——

25 novembre 2015

Textes et photographies par Claire Blumenfeld

——

6 réponses

  1. Salut Claire,
    Tu nous as encore pris de belles photos !!!
    On a vraiment l’impression que la ville déserte sur tes photos.

    Continue bien ton voyage !

  2. Encore en retard….
    J’essaye de le rattrapper.
    En tous cas, Shikoku semble une destination de choix. Peut-être pour un prochain voyage. Surement même. Mais pas encore planifié 🙁
    Profites bien de cette chance que tu as, que tu t’ais organisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minami, Shikoku, Japon © Claire Blumenfeld

Minami, face à la mer

Sur la côte sud de Shikoku, la petite bourgade de Minami respire la tranquillité et l’atmosphère maritime.

Yufuin, Kyûshû, Japon © Claire Blumenfeld

Arrivée sur Kyûshû

Arrivée sur Kyûshû, berceau de la civilisation japonaise, où je vais passer le mois de décembre.

Yufuin, Kyûshû, Japon © Claire Blumenfeld

Wwoofing à Yufuin

Un mois de volontariat au milieu des fumerolles dans la petite auberge du Youth Hostel Country Road.

Naha, Okinawa, Ryukyu, Japon © Claire Blumenfeld

Temps gris à Okinawa

Je débarque sur l’archipel des Ryukyu dont fait partie Okinawa sous un temps de plus en plus mauvais.

Tajimi, Honshu, Japon © Claire Blumenfeld

Tajimi et les céramiques

Tajimi, ville industrielle située dans la préfecture de Gifu est renommée pour ses céramiques. J’y travaille depuis le début du mois de Février.

TYK, Tajimi, Honshu, Japon © Claire Blumenfeld

Une autre vision de TYK

À travers une vingtaine de photographies, une balade à la découverte de l’usine et de son aspect graphique.

TYK, Tajimi, Honshu, Japon © Claire Blumenfeld

Portraits de TYK

Portraits de quelques une des personnes que j’ai côtoyé durant ces deux mois de travail à TYK.

Kachigawa, Honshu, Japon © Claire Blumenfeld

Rencontre avec Polina

Découvrez Polina et sa famille, une jeune russe travaillant à TYK que j’ai rencontré une quinzaine de jours avant la fin de mon séjour à Tajimi.

Kyoto, Honshu, Japon © Claire Blumenfeld

Aperçu de Kyoto

Pour mon dernier jour de travail au sein de TYK, j’ai eu droit à une excursion organisée d’une journée à Kyoto.

Kyoto, Honshu, Japon © Claire Blumenfeld

L’art du Kimono

Je marche dans Kyoto les yeux éblouis par les explosions de couleurs et motifs variés déambulant devant moi. Les Kimonos sont de sortie.

Takayama, Honshu, Japon © Claire Blumenfeld

Takayama matsuri

Des étoiles plein les yeux, lors du superbe Takayama Matsuri dédié à la célébration du printemps et aux bonnes récoltes.

Osaka, Honshu, Japon © Claire Blumenfeld

À travers le Kansai

Découverte d’Osaka et Nara puis weekend sur le Mont Koya-san avant de revenir à TYK pour fêter le hanami.

Mitaka, Honshu, Japon © Claire Blumenfeld

Derniers jours au Japon

Mon séjour au Japon touche à sa fin et j’en profite pour me balader dans les alentours de Tokyo et aller visiter le musée Ghibli.

Kyoto, Honshu, Japon © Claire Blumenfeld

Six mois au Japon

Six mois au Japon. Six mois de familiarité et étrangeté. Incompréhension et émerveillement. Contrastes.

Don`t copy text!