photo

Perfection islandaise

Durant l’été 2019 j’ai passé trois mois en Islande. J’ai parcouru le pays à pied et à vélo en me confrontant aux éléments et à la difficulté. L’environnement Islandais n’a rien à voir avec celui de l’Europe et ce fut une découverte de chaque instant. Le vent et la pluie composent le climat islandais mais j’ai eu de la chance, le mois d’Août à été relativement beau. J’ai traversé le pays à vélo en m’arrêtant pour faire de longues randonnées de plusieurs jours. Île volcanique et peu fertile, l’Islande possède une ambiance bien particulière. Les paysages sont extraordinaires, à la fois très beaux et très inhospitaliers. Les environnements sont majoritairement désertiques avec très peu d’arbres. Les coulées de lave sont omniprésentes et traverser des kilomètres de lave fossilisée couverte de mousse verte fluo à quelque chose d’irréel. Mon voyage à vélo fut difficile physiquement. Et la présence permanente de touristes en trop forte proportion a grandement joué sur mon mental. Mais la beauté des paysages et la volonté de me dépasser m’ont permis de surmonter les difficultés afin d’accomplir un voyage inoubliable.  

Vous suivez le Chapitre 5 : Confrontations

Retourner au Journal