NOTE

Parades nuptiales

Observation de parades nuptiales de la colonie de Flamants roses en Camargue.
Catégories
Thématiques
Publié le
Textes & Photos

Enthousiasmée par mes observations de près des flamants au Parc ornithologique de Pont de Gau je décide d’y retourner en ce début décembre pour essayer d’apercevoir les parades nuptiales. C’est le début de l’hiver et d’après les informations données sur le site officiel du Parc Naturel Régional de Camargue, les parades commencent dès maintenant. Elles vont s’étaler tout l’hiver. Me voila donc de retour par une superbe journée ensoleillée. Il n’y a pas grande activité dans la journée, les oiseaux somnolant majoritairement. J’aperçois tout de même un peu à l’écart de la majorité des oiseaux, des groupes d’une vingtaine d’individus en train de faire de curieux mouvements rapides de la tête. Ils enchaînent une suite de mouvements bien définis et je réalise que ce sont des groupes en train de faire les parades. 

Pour chacun des 3-4 étangs où se situe la colonie, il y a un groupe en train de faire les parades. Cela ne ressemble pas tout à fait aux vidéos que j’avais vu sur internet de groupes de flamants en train de parader en Afrique. Sur ce que j’avais vu, les oiseaux étaient rassemblés en groupes bien serrés d’une cinquantaine d’individus effectuant de façon claire et ordonnée la suite des mouvements rituels. Ici en Camargue, je trouve les groupes un peu désordonnés et moins spectaculaires. C’est peut-être parce que ce n’est que le début de la saison. Ou bien les parades en Afrique et en Camargue sont un peu différentes. Peut-être faut-il attendre janvier-février pour que la majorité de la colonie se lance dans les parades ?

Les oiseaux semblent commencer la séquence par un mouvement général en cercle où chacun tourne rapidement la tête de la droite vers la gauche, le cou tendu vers le ciel. Cela dure un long moment dans un cancanent général fort. Cette première séquence semble se conclure par une marche soudaine et rapide dans une direction suivie d’un arrêt des oiseaux. Ensuite commence la deuxième séquence centrée sur la présentation du plumage. Un à un, les oiseaux déplient leurs ailes à la verticale pendant un court instant, avant de s’incliner en avant et déployer une nouvelle fois leurs ailes, cette fois-ci à l’horizontal. Les oiseaux passent ensuite un court instant à se toiletter avant de présenter de nouveau leur plumage. J’ai du mal à distinguer la fin du rituel mais il me semble que celui-ci doit être finit lorsque le cancanent général se fait moins fort. Court instant de répit et les oiseaux reprennent du début. Je ne sais pas si les femelles font le rituel elles-aussi. J’apprendais plus tard, que oui, les femelles participent comme les mâles mais effectuent des courbettes lors de la deuxième partie laissant la présentation du plumage aux mâles. 

Pour l’instant je n’ai pas l’impression de voir de couples se former. C’est encore trop tôt je pense. En lisant les pancartes descriptives autour du parc j’apprends que les couples formés ne se quittent plus et s’attellent ensuite à la construction du nid, une tourelle de boue toujours sur un îlot, afin d’être prêts pour la nidification ayant lieu en avril. J’apprends également que les oiseaux se rassemblent lors des parades par niveau “de danse” : les meilleurs danseurs vont attirer les oiseaux de niveau similaire. 

J’aperçois par contre plusieurs oiseaux en train de se donner des coups de becs, de se pousser le poitrail et même de montrer des attitudes de domination sur leurs semblables. Je n’avais pas trop vu cela la fois dernière. Peut-être des rivalités entre males pour la recherche de partenaires ? Ou bien des mécontentements dans la recherche de nourriture ? Les affrontements ne semblent cependant pas être très violents, les oiseaux se donnant principalement des coups de becs. Celui-ci ne pouvant s’ouvrir grandement et n’étant pas très affuté, cela semble limiter les dégâts. Les quelques oiseaux aux ailes abimées que j’ai observé la fois dernière me reviennent en mémoire et je me demande si cela est du à des affrontements ? Ou bien se sont-ils abimés les ailes dans des clôtures ? Ou lors de mauvaises rencontres avec des humains ? Difficile à savoir. Les flamants roses adultes n’ont pas de prédateurs et la vie est plutôt calme en Camargue. Un sujet à creuser…

Contrairement à la fois dernière, il n’y a que très peu de vent aujourd’hui et la surface de l’eau sur les étangs est très calme. Cela crée de superbes reflets des oiseaux ressemblant à des aquarelles formant des miroirs presque parfaits. C’est très beau. Je me rends compte à quel point l’esthétisme de l’oiseau est fascinant. C’est en grand partie du à ses longues pattes et son long cou qui permettent de dessiner un miroir si surprenant. La Camargue, en bordure de la mer Méditerranée, possède un micro-climat un peu particulier : beaucoup de vent, de nuages et de courts orages. C’est assez rare d’avoir de superbes journées sans une once de nuages dans le ciel. Généralement le coucher de soleil est camouflé par les nuages bas. Mais pas aujourd’hui. La lumière de fin de journée est magnifique, déposant des reflets dorés sur les étangs et sublimant le paysage. Les flamants sont encore plus beaux enveloppés de cette lumière chaude. C’est la meilleure occasion pour prendre des photos et vidéos et je passe la fin de l’après-midi, le sourire aux lèvres à observer les oiseaux.  

Catégories
Thématiques
Publié le
Textes & Photos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notes

Courtes réflexions portant sur l’observation du comportement du Flamant rose en Camargue.

Flamants Roses - Camargue - France - © Claire Blumenfeld

Parades nuptiales

Observation de parades nuptiales de la colonie de Flamants roses en Camargue.

Flamants Roses - Camargue - France - © Claire Blumenfeld

Vols et comportements

Observation lors d’une fin de journée en Camargue des vols et comportements des Flamants roses.

Flamants Roses - Camargue - France - © Claire Blumenfeld

Mimétisme

Début Janvier, je note l’augmentation de comportements belliqueux entre Flamants roses et m’interroge sur le mimétisme.

Flamants Roses - Camargue - France - © Claire Blumenfeld

Parades nuptiales

Observation de parades nuptiales de la colonie de Flamants roses en Camargue.

Flamants Roses - Camargue - France - © Claire Blumenfeld

Vols et comportements

Observation lors d’une fin de journée en Camargue des vols et comportements des Flamants roses.

Flamants Roses - Camargue - France - © Claire Blumenfeld

Mimétisme

Début Janvier, je note l’augmentation de comportements belliqueux entre Flamants roses et m’interroge sur le mimétisme.

Notes

Courtes réflexions portant sur l’observation du comportement du Flamant rose en Camargue.

Flamants Roses - Camargue - France - © Claire Blumenfeld

Parades nuptiales

Observation de parades nuptiales de la colonie de Flamants roses en Camargue.

Flamants Roses - Camargue - France - © Claire Blumenfeld

Vols et comportements

Observation lors d’une fin de journée en Camargue des vols et comportements des Flamants roses.

Flamants Roses - Camargue - France - © Claire Blumenfeld

Mimétisme

Début Janvier, je note l’augmentation de comportements belliqueux entre Flamants roses et m’interroge sur le mimétisme.

Don`t copy text!

Carnets et créations orientés nature et voyage

par Claire Blumenfeld

CHAPITRES

VIDÉOS     |     PHOTOGRAPHIES

À propos

Claire Blumenfeld. La trentaine. Passionnée de nature, voyages et découvertes. J’observe le monde, la vie autour. Je cherche des réponses sur moi-même. Entre carnets, photos, vidéos et notes, voici les chapitres de ma vie. Le récit de mes errances.

À propos

Claire Blumenfeld. La trentaine. Passionnée de nature, voyages et découvertes. J’observe le monde, la vie autour. Je cherche des réponses sur moi-même. Entre carnets, photos, vidéos et notes, voici les chapitres de ma vie. Le récit de mes errances.

Carnets et créations orientés nature et voyage

par Claire Blumenfeld

Contenu récent

Beauté naturelle

La nature est complexe, diverse et magnifique. En changeant de point de vue, l’approche poétique révèle la beauté naturelle.

Dans un monde à l’arrêt

La France est confinée pour essayer de ralentir la propagation du virus et j’observe la nature qui bourgeonne avec l’arrivée du Printemps.