Claire. La trentaine.
En quête de réponses et d’elle-même. 

Assise sur les épaules des géants, je contemple l’univers. J’observe la réalité. 
Mais qu’est ce que cela veut dire ? Qu’est-ce que la vérité ? La conscience ? Et qui suis-je ?
Alors je voyage. Et j’essaye de comprendre.
Entre photos, réflexions et carnets de voyages,
voici le récit de mes errances.

Claire. La trentaine.
En quête de réponses et d’elle-même. 

Assise sur les épaules des géants, je contemple l’univers. J’observe la réalité. 
Mais qu’est ce que cela veut dire ? Qu’est-ce que la vérité ? La conscience ? Et qui suis-je ? Alors je voyage. Et j’essaye de comprendre.
Entre photos, réflexions et carnets de voyages, voici le récit de mes errances.

Les chapitres

Chapitre 5 : Retour à la simplicité
Chapitre 4 : La prise de conscience
Chapitre 3 : Le début de la réflexion
Chapitre 2 : La fuite
Chapitre 1 : Les prémices

Camping sauvage dans les Highlands - Écosse - © Claire Blumenfeld

Chapitre 5 :
Retour à la simplicité

Alors que je pensais avoir commencé à comprendre ce qui m’intéressais, une remise en question arrive pile le jour de mes trente ans. J’abandonne certains projets pour me lancer sur d’autres et essayer de retrouver de la simplicité et un calme d’esprit. Je pars sur les chemins de randonnées Écossais et à travers l’Islande à vélo pour me confronter à la nature et essayer de trouver les réponses qui me hantent depuis plusieurs années.

Italie – Écosse – Islande – 5 mois – Juin 2019 à Octobre 2019
// En cours //

Les derniers récits – Tout voir

The Old Man of Storr - Skye - Écosse - © Claire Blumenfeld

Photos – L’île de Skye

L’île de Skye, située au nord-ouest de l’Écosse est la plus grande île de l’archipel des Hébrides Intérieures. La fin de mon voyage en Écosse étant proche, je n’ai pu profiter que de quatre jours sur l’île pour découvrir son littoral accidenté et ses paysages montagnards. 

Sur la route F35 - Hautes Terres - Islande - © Claire Blumenfeld

Traverser les Hautes Terres

Je traverse à vélo le centre de l’Islande de Reykholt à Hunaver en quatre jours, me confronte à la puissance du vent, m’émerveille de la beauté désertique monotone des paysages, profite d’une piscine chaude à la tombée du jour et me dépasse physiquement.

Cascade Skogafoss - Côte Sud - Islande - © Claire Blumenfeld

Aparté – Nostalgie d’une approche d’un voyage différent

Confrontée à un tourisme très important lors de mon voyage en Islande, je réfléchis sur l’augmentation du tourisme de masse sur l’île et dans le monde et sur l’impact que cela à sur mon rapport au voyage et sur les changements qui en découle.

Chamonix - France - © Claire Blumenfeld

Chapitre 4 :
La prise de conscience

Face à un trop plein général, je rentre en France avec en tête l’idée de faire une saison d’hiver à Chamonix dans la restauration. Apprendre. Gravir les échelons. Continuer à voyager. Mais la dépression que je traîne depuis des années m’explose à la figure. J’ai l’impression de tomber. Je ne sais plus où j’en suis et ce que je veux réellement. Je passe plusieurs mois difficiles puis je me mets à réfléchir, à explorer mon esprit.

France – 8 mois – Octobre 2018 à Mai 2019

Les derniers récits – Tout voir

Mer de nuage - Chamonix - France - © Claire Blumenfeld

Compte rendu de mon séjour à Chamonix

Retour sur mon séjour à Chamonix et sur ce que cela m’a permis de comprendre. Pourquoi je laisse tomber la restauration (ou pas), mon avenir durant les cinq prochains mois et ce que j’envisage pour la suite.

Chamonix - France - © Claire Blumenfeld

Le trou noir ou faire face à la dépression

De mi-Décembre à mi-Mars, je me suis confrontée à la dépression. Le travail, le rythme de vie et l’ignorance inconsciente de mes besoins m’ont conduit au trou noir. Mais dans la souffrance se trouve les réponses. J’ai réfléchi et j’ai commencé à en trouver.

Hobart - Tasmania - Australia - © Claire Blumenfeld

Chapitre 3 :
Le début de la réflexion

Des problèmes financiers m’empêchant d’aller faire le tour de l’Asie, je me rends en Australie avec la volonté d’y travailler dur pendant 6 mois. Mais mon premier emploi se transforme en catastrophe et je me retrouve un peu perdue. J’ai l’impression de perdre de vue mon avenir. Je fais face aux difficultés et traverse l’Australie dans un état un peu second rempli de questions, de fulgurances et de dépression.

Australie – 1 an et 3 mois –  Juillet 2017 à Septembre 2018

Les derniers récits – Tout voir

Hill Inlet - Whitehaven Beach - Whitsundays - Australia - © Claire Blumenfeld

Mon dernier voyage australien

Après mon départ de Mont Buller, il me reste trois petites semaines pour visiter Queensland et la Grande Barrière de Corail. Je mets le cap sur Airlie Beach et parcours la campagne australienne avant de me délecter des paysages extraordinaires des îles Whitsundays et de la Barrière de Corail.

Mt Buller - Victoria - Australia - © Claire Blumenfeld

Perdue dans les nuages

Après la Tasmanie, je rejoins le continent pour mettre le cap sur Mt Buller, une des stations de ski les plus connues d’Australie. Oui il existe quelques montagnes assez élevées en Australie pour recevoir de la neige. On les appelle d’ailleurs les « Alpes Australiennes ».

À la découverte de la Tasmanie

Quatre mois en Tasmanie. À découvrir un de plus beau endroit d’Australie. Bon dans la réalité avec le travail (superviseur à Costa Tasmanie pendant le saison de framboises puis ramasseuse de légumes chez Premium Fresh) je n’ai eu qu’environ qu’un mois pour aller explorer l’île. Mais ce fut un mois d’émerveillement.

Queentsown - New Zealand - © Claire Blumenfeld

Chapitre 2 :
La fuite

Après un voyage en demi-teinte au Japon, je n’envisage pas de rentrer et m’envole pour la Nouvelle-Zélande. J’entreprends un voyage différent fait de beaucoup de travail, d’apprentissage et de découvertes. Les paysages sont très beaux et j’en profite également pour faire de grandes randonnées. J’ai l’impression de fuir l’avenir tout en étant presque sereine dans ce pays à l’autre bout du monde.

Nouvelle-Zélande –  1 an –  Juin 2016 à Juin 2017

Les derniers récits – Tout voir

Friends - Trevelyan's packhouse - Te Puke - New Zealand - © Claire Blumenfeld

Mes deux derniers mois en Nouvelle-Zélande

Me voilà donc installée au camping de Trevelyan’s. Six bonnes semaines à empaqueter des kiwis afin de récupérer un peu d’argent en vue de la suite de mon voyage en Asie. Je profite de mon weekend de libre pour faire la connaissance des autres jeunes habitant dans la maison. Une dizaine de personnes venant des quatre coins du monde.

The Museum - Rotorua - New Zealand - © Claire Blumenfeld

Focus : Nouvelle-Zélande – Île du Nord

Une sélection des meilleures photographies que j’ai pris durant mon année passée à arpenter les terres de la Nouvelle-Zélande.Les photos sont accompagnées d’un souvenir associé au lieu.Je vous présente ici ma sélection pour l’île du Nord.

The Lighthouse - Castlepoint - Wairarapa - Wellington - New Zealand - © Claire Blumenfeld

Avril sur l’île du Nord

De retour à Wellington, je passe quelques jours en compagnie de Niels (et sa femme), que j’ai rencontré durant mon travail à Te Anau, plusieurs mois plus tôt. Ils habitent à Plimmerton, une banlieue chic de Wellington, à une trentaine de minutes en train du centre. Le but principal de mon passage à Wellington est de prendre rendez-vous avec un spécialiste du nez afin de régler mon infection des sinus que je traîne avec moi depuis plusieurs mois.

Tokyo - Japan - © Claire Blumenfeld

Chapitre 1 :
Les prémices

Mélange de technologies et de traditions anciennes, le Japon est une terre de contrastes qui m’attire depuis ma jeunesse. Mi 2015, à la fin de plusieurs années d’études qui me laissent en point d’interrogation pour la suite, je décide de partir seule en voyage à travers le pays. Je pérégrine à travers Kyûshû, Honshû, Okinawa, Shikoku. Et fait face aux difficultés des échanges et au poids de l’histoire.

Japon –  6 mois –  Novembre 2015 à Avril 2016

Les derniers récits – Tout voir

Ghibli museum - Tokyo - Japan - © Claire Blumenfeld -

Derniers jours au Japon

Après 10 jours en pleine nature, le retour à la civilisation me fait un choc. C’est presque trop bruyant et animé. Mais mon séjour au Japon touche à sa fin. Il me reste à peine une semaine avant de quitter le pays du soleil levant. J’en profite pour me balader dans les alentours et aller visiter le musée Ghibli.

Woofing Goka farm - Japan - © Claire Blumenfeld -

Wwoofing chez Goka farm

Après le Hanami chez TYK, je passe dix jours à faire un wwoofing dans une famille japonaise habitant dans une vallée montagnarde reculée pas très loin du Mt Fuji. Ils ont décidé de vivre en autonomie en essayant de dépendre le moins possible du gouvernement et en respect avec la nature. une expérience pleins de découvertes.

TYK hanami - Tajimi - Japan - © Claire Blumenfeld

Prendre part au Hanami de TYK

De retour à Tajimi pour prendre part au hanami de TYK. Je retrouve l’équipe que j’ai quitté quelques semaines pour tôt pour une dernière soirée en compagnie de tout le monde. Cela me fait plaisir de retrouver mes « collègues » de travail.

Narawntapu National Park - Tasmania - Australia - © Claire Blumenfeld

En savoir un peu plus

Cela fait des années que je réfléchis. J’ai toujours beaucoup réfléchi. Probablement trop depuis le début. Je ne sais pas si je réfléchis véritablement ou si je m’illusionne d’ailleurs. 

Toujours est il que je suis partie en voyage fin 2015 pour essayer de trouver des réponses sur quelle était ma place dans l’univers, sur ce que l’avenir me réservait. Oui, sur tout ça. Les réponses ne sont pas tombées du ciel mais j’ai changé. Un peu. J’espère. En voyage j’ai découvert beaucoup de choses sur moi-même, sur ma relation avec la planète et la nature, sur l’ouverture à la conscience. J’ai aussi perdu de vue mes besoins et laissé mes peurs obscurcir mon esprit.

Peregrinus Mundi était un simple blog au début mais aujourd’hui je souhaite en faire le support d’un projet au long cours. Ce projet se concentre sur trois objectifs : – Étudier mon développement et ma réflexion à travers ma quête pour me sortir de la dépression et trouver qui je suis – Vérifier que je suis capable de mener à bien un projet créatif de façon satisfaisante – Commencer à approcher de façon documentaire mes voyages en réfléchissant sur des thématiques écologiques et humanitaires.

C’est donc un travail en cours. En permanente évolution. Il change en fonction de mes découvertes, de mes échecs, de mon ouverture à la conscience et à la réalité. C’est un carnet de voyage, un journal intime, un récit, un conte, des photos, une histoire, un documentaire, des vidéos. De la poésie peut-être. Transpirant mes envies, mes besoins et ce que je souhaite apprendre et découvrir. Ou bien c’est mon égo qui se contemple le nombril. Une illusion. Un charabia sans queue ni tête. À vous de choisir.

Pour l’instant j’en suis au Chapitre 5. C’est une confrontation entre randonnées et cyclisme à travers l’Italie, l’Écosse, l’Islande et la France pour essayer de trouver les réponses qui me hantent depuis plusieurs années.

– Claire, le 10 Juin 2019

error: Content is protected !!