Chapitre en cours

Vers un avenir éthique et durable

En cours depuis le 27 Août 2020 – France

Un an de périple à travers la France à la découverte de modes de vie basés sur l’écologie et le bien-être. Un an d’apprentissage et d’enrichissement à travers volontariats, woofings, formations courtes, chantiers participatifs centrés sur trois approches qui m’intéressent particulièrement, la permaculture, l’herboristerie et l’éco-construction.

Mots-clés : transition, résilience, permaculture, écologie, transformation, herboristerie, éco-construction, low tech, zéro-déchets, vélo, apprentissage.

Les derniers articles :
Ferme des Simples, Limousin, France © Claire Blumenfeld

Aménager en bois

Utiliser le bois de façon brute et respectueuse pour remettre la créativité et la simplicité au coeur de nos lieux de vie.

Le Chalard, Limousin, France © Claire Blumenfeld

La récolte des châtaignes

Découvrir ce que signifie la récolte des châtaignes de façon traditionnelle dans l’une des principale région productrice, le Limousin.

Chapitres précédents

Ouverture au monde

Neuf mois – Novembre 2019 à Août 2020 – France
Après cinq ans de voyage, me voilà de retour en France avec la volonté de me lancer dans le futur. Durant les mois de Novembre, Décembre 2019 et Janvier 2020, je travaille à la création de vidéos, photographies et articles sur le sujet de la Camargue et plus largement sur le thème de la faune et la flore. Je cherche à développer ma compréhension de l’environnement qui m’entoure et mon observation des espèces sauvages. Puis en Février 2020, je suis de retour à Chamonix pour une seconde saison dans la restauration en attendant la réponses de plusieurs candidatures. Alors que je travaille depuis plusieurs semaines, une crise sanitaire mondiale se déclenche suite à l’apparition d’un nouveau virus et le monde se retrouve en quarantaine.

Mots-clés : flamants roses, Camargue, nature, observation, chamonix, restauration, pandémie, coronavirus, réajustement, décision.

Périple à la découverte de soi-même

Cinq mois – Juillet à Octobre 2019 – Écosse et Islande
Durant l’été 2019, je pars pour cinq mois de voyage à travers l’Écosse et l’Islande. Je parcours à pied et à vélo de grandes étendues sauvages, des déserts minéraux, des environnements inhospitaliers et affronte les éléments à la recherche d’un retour à la simplicité via l’effort physique. En Écosse, je marche pendant cinq semaines en suivant le West Highland Way, l’Hebridean Way et le Skye Trail. Ensuite je me lance dans une expédition en Islande. Là-bas, le vent est mon pire ennemi et mon meilleur professeur. Il m’empêche d’avancer et détruit mes forces. Il m’apprend à me débarrasser de ma vanité et mon orgueil. À accepter l’imprévisibilité et l’impermanence, à découvrir la beauté dans chaque seconde. Je pédale et je marche pendant presque trois mois, l’esprit aux aguets dans ce monde si différent. 

Mots-clés : vent, effort, nature, randonnée, vélo, grands espaces, solitude, magnificence, volcans, tourbières, se parler à soi-même, tourisme de masse, beauté brute.

Dans les flocons de la désillusion

Neuf mois – Octobre 2018 à Juin 2019 – France et Italie
De retour en France après un trop plein général, je passe sept mois à travailler à Chamonix dans la restauration. L’Automne est magnifique et j’en profite pour faire de nombreuses randonnées dans la vallée. Le travail dans la restauration est intéressant au début mais la fin d’année est très difficile. La dépression que je traîne depuis des années m’explose à la figure et j’endure plusieurs mois difficile en début d’année 2019. Après un long trou noir, je me mets à réfléchir et à explorer mon esprit à la recherche d’un retour à un meilleur état d’esprit. 

Mots-clés : restauration, tourisme, Chamonix, neige, automne, hiver, dépression, montagnes, paysages magnifiques, réflexion personnelle.

Errances dans l’outback 

Quatorze mois – Juillet 2017 à Septembre 2018 – Australie
Été 2017, je quitte la Nouvelle-Zélande pour l’Australie avec la volonté d’y travailler dur pendant six mois afin d’économiser pour une traversée à vélo de l’Asie. Mais mon premier emploi se transforme en catastrophe et je me retrouve un peu perdue. Je fais face aux difficultés et traverse l’Australie pendant quinze mois dans un état un peu second rempli de questions, de fulgurances et de dépression. Je travaille dans les champs, fais du volontariat, découvre la Tasmanie et expérimente la neige australienne. Beaucoup d’expériences. Mais beaucoup de déceptions également. 

Mots-clés : immensité, chaleur, déconvenues, complexité des échanges, emplois saisonniers, perles de la nature, kangourous, neige, superbe Tasmanie, animaux.

Apprentissages en pays tranquille

Un an – Juin 2016 à Juin 2017 – Nouvelle-Zélande
Après un voyage en demi-teinte au Japon, je n’envisage pas de rentrer et m’envole pour la Nouvelle-Zélande. J’entreprends un voyage différent fait de beaucoup de travail, d’apprentissage et de découvertes. Pendant un an j’ai l’impression de fuir l’avenir tout en étant presque sereine dans ce pays à l’autre bout du monde.

Mots-clés : emplois saisonniers, grands espaces, volcans, Fiordland, forêts primaires, oiseaux, randonnée, vélo, fjords, tranquillité, gentillesse des locaux, apprentissage.

Entre traditions et modernité

Six mois – Novembre 2015 à Avril 2016 – Japon
Mélange de technologies et de traditions anciennes, le Japon est une terre de contrastes qui m’attire depuis ma jeunesse. Mi 2015, à la fin de plusieurs années d’études qui me laissent en point d’interrogation pour la suite, je décide de partir seule en voyage à travers le pays. Je pérégrine pendant six mois à travers Kyûshû, Honshû, Okinawa, Shikoku. Je découvre les coutumes, la nourriture et certains aspects bien particuliers de la cultures japonaises. Et fait face aux difficultés des échanges et au poids de l’histoire. 

Mots-clés : découverte, temples et sanctuaires, onigiri, bouddhisme, volcans, wwoofing, onsen, randonnée, îles, studio Ghibli, mythologie et yokais, geishas, bombe nucléaire, identité culturelle, incompréhension.