à propos.

Je m’appelle Claire B. et je tiens Peregrinus Mundi depuis 2015.

Ce site suit mon évolution dans la vie sous forme de chapitres. 

Les chapitres I à VI présentent principalement des récits de voyage et photographies. Fin 2019, après presque cinq ans de voyage, et alors que je venais d’avoir trente ans, j’ai ressenti l’envie de poser mes valises quelque part et de me lancer dans un futur concret. J’étais décidé à m’investir dans un avenir lié à mes envies et compétences, à savoir photographie, vidéographie, documentaire, environnement. Mi-2020, la pandémie du corononavirus a complètement remis en cause mes plans d’avenir et j’ai ressenti l’urgence de se réveiller au monde réel. Sortir de mon petit confort personnel et affronter le monde du dehors. C’était un sentiment qui avait éclos durant mon voyage et qui se faisait de plus en plus fort. À travers le voyage j’avais commencé à découvrir d’autres modes de vie, d’autres cultures, d’autres approches. Ainsi que les ravages du tourisme de masse et la destruction de l’environnement. La crise a décuplé ce sentiment et en quelques mois je me suis plongé dans les sujets traitant de l’impact environnemental, des défis de société, de l’économie, des nouvelles conditions de vie possibles, des ressources limitées, de l’idée de résilience, de façons de cultiver plus respectueuses de l’environnement, d’un retour à la simplicité… Je vis actuellement une prise de conscience qui me destabilise et me pousse à revoir intégralement ma façon de vivre et de voir le monde. La tâche n’est pas simple. J’ai donc décidé d’explorer cette voie pendant une année afin d’essayer de trouver des réponses. Le chapitre VII suit donc ma démarche de transition vers un mode de vie basé sur l’écologie et le bien-être à travers trois approches qui m’intéressent particulièrement, l’éco-construction, la permaculture, l’herboristerie.

Afin d’accompagner ma démarche de transition vers une sobriété énergétique dans ma vie de tous les jours, j’ai également entièrement repensé mon site. Le nouveau design du site mis en place depuis Août 2020 cherche à réduire son empreinte environnementale et est en cours d’adoption des principes des sites web low tech : légers, sobres, avec des images compressées, accessibles à tous et peu gourmands en ressources. Projet en cours.