Cathedral Cove - Hahei - New Zealand - © Claire Blumenfeld

Whitianga et Cathedral Cove

Map of New Zealand - Outline by FreeVectorMaps.comSamedi 11 Juin, je prends le bus pour me rendre à Whitianga. Ma destination est située sur la côte Est de la péninsule de Coromandel, une des plus grande péninsule de la Nouvelle-Zélande et constituée de reliefs couverts de forêts primaires et de prairies vallonnées.

Je quitte Auckland à 7h du matin, le soleil à peine levé, avec Nakedbus, compagnie de transports à prix réduits. Rien à redire sur le trajet jusqu’à Hamilton (deux heures plus tard), si ce n’est que la personne s’occupant de contrôler les tickets n’est vraiment pas sympathique. À moitié endormie, je vois défiler par les fenêtres du bus des paysages remplis de prairies verdoyantes baignant dans la brume du matin. J’ai l’impression de plonger dans un autre monde. Deux heures plus tard le bus me dépose à Hamilton où j’attends pendant 30 minutes le prochain bus devant me conduire à Whitianga.

Une toute petite navette d’à peine dix places débarque enfin et nous faisons connaissance avec Ritchie, notre chauffeur. Sacré personnage, qui est lui, très sympathique. L’ambiance est beaucoup plus « familiale » et tout le monde discute. Je fais connaissance avec une jeune allemande assise à coté de moi et nous partons pour trois heures de route. Ritchie nous raconte pleins d’anecdotes (la plage d’Hahei (le patelin avant Whitianga) ne s’appelle pas Hahei beach selon lui mais Ritchie’s beach et que comme lui n’a pas le droit de boire puisqu’il conduit, c’est à nous d’aller se prendre un verre en son honneur sur la plage) et nous informe des choses à ne pas rater (la glace Hokey Pokey, glace à la vanille avec des morceaux de caramel, presque un emblème national !). J’ai parfois du mal à comprendre Ritchie mais c’est l’occasion de me familiariser avec l’accent Kiwi.

Malgré la beauté des paysages et l’ambiance relaxée, le trajet de 3h à travers les collines sur la petite route qui tourne en permanence finit par peser sur mon estomac et c’est avec soulagement que je pose enfin pied à terre à Whitianga, dernier arrêt du trajet.

Whitianga, qui se prononce Fitianga (le « wh » dans l’alphabet Maori se prononce « f », ce qui est bon à savoir parce que lorsque l’on te dit « Oh, vous allez à Fitianga » et que tu réponds « Heu, non je vais à Whitianga », ça peut créer des confusions), est une petite station balnéaire située dans la Mercury Bay et le plus gros village du coin (il y a même un New World (un supermarché de taille décente). Whitianga est également un des endroits d’Aotearoa (la Nouvelle-Zélande) à avoir attiré de nombreux explorateurs, dont Kupe, le premier explorateur Maori, qui a baptisé le lieu Whitianga o Kupe (« lieu de passage de Kupe ») et les explorateurs Tupaia et James Cook en 1769 qui en observant dans le ciel le passage de la planète Mercury donnèrent son nom à la baie.

Je dépose mes affaires à mon auberge puis je pars découvrir le village. Pas grand chose à voir à part le New World et la rue principale avec ses quelques magasins mais la plage et la baie avec ses petits îlots sont magnifiques. Je prends le ferry pour traverser le Whitianga Harbour et me rendre sur l’autre rive afin d’aller faire la petite balade de 2h à travers le bush menant à Shakespeare Cliff. Il est déjà 15h et la nuit tombe dans deux heures, il ne faut pas trainer ! Je fais quand même un petit détour pour aller voir au bout d’une avancée rocheuse un « pa » (ancien village fortifié maori). Le sentier est minuscule et j’ai à peine 1m de large de terre ferme avant les falaises des deux cotés. Mieux vaut ne pas glisser. Je continue mon trajet à travers le bush qui monte assez fortement à l’assaut de la colline pour enfin arriver au sommet avec comme récompense une vue superbe sur le Whitianga Harbour.

Whitianga - New Zealand - © Claire BlumenfeldThrough the bush - Whitianga - New Zealand - © Claire Blumenfeld

Le sentier continue dans un calme absolu en longeant la Maramaratotara bay et la Flaxmill bay. Apparemment on peut y voir des dauphins mais ceux-ci ont décidé de ne pas se montrer. Je monte sur la Shakespeare cliff pour avoir une jolie vue sur la mer mais le temps que j’arrive en haut il fait déjà presque nuit. Je redescend, le crépuscule avec moi, au ponton du ferry. Les lumières du village mêlées aux couleurs roses du ciel font de superbes reflets sur la baie.

Whitianga at night - New Zealand - © Claire Blumenfeld

 

Au pays de Narnia

Le lendemain, Ritchie vient me chercher à 6h du matin (le seul horaire disponible et qui me fait rater le petit-déjeuner gratuit à l’auberge) pour me déposer 30min plus tard dans la nuit noire à Hahei. J’ai décidé d’aller voir Cathedral Cove, une arche naturelle liant la plage de Mare’s Leg Cove à la plage de Cathedral Cove réputée pour sa beauté et ayant notamment servie de lieu de tournage au début du Monde de Narnia : Le Prince Caspian.

Je rejoins le car park, une vingtaine de minutes plus tard où j’attends le levé du soleil. Le ciel étant un peu voilé, celui-ci est moins impressionnant que prévu mais les premiers rayons sur les falaises valent le coup d’être là. J’attaque ensuite la balade sur le sentier qui s’enfonce à travers les prairies et rain forests (des forêts humides avec de nombreuses fougères géantes absolument magnifiques).

The Cliffs of Cathedral Cove at sunrise - Hahei - New Zealand - © Claire Blumenfeld

45min plus tard me voici arrivée à Mare’s Leg Cove. Tout un tas de gens malgré l’heure tôt ont eu la même idée que moi, ce qui gâche un peu la tranquillité des lieux mais n’enlève rien à sa beauté. Je me tourne et l’arche me fait face. De son nom maori Te Whanganui A Hei (« la grande baie de Hei »), la formation est très impressionnante. Je traverse en ayant l’impression de passer dans un autre monde (comme dans le Monde de Narnia) pour aller me balader sur la plage de Cathedral Cove. Au bout de la plage se trouve le Te Hoho (« le puissant » en maori) qui semble veiller à la tranquillité des lieux. Je petit-déjeune sur la plage puis reste un long moment à apprécier la beauté du paysage. Hélas, les nuages se font de plus en plus importants et c’est sous un ciel couvert que je prends le chemin du retour. Passage sur la plage de Hahei (ou Ritchie’s beach) où la pluie écourte mes idées de balades. Ritchie me récupère en début d’après-midi pour me ramener à Whitianga où je passe une après-midi tranquille à l’auberge en regardant tomber les gouttes.

Cathedral Cove - Hahei - New Zealand - © Claire BlumenfeldCathedral Cove - Hahei - New Zealand - © Claire BlumenfeldCathedral Cove - Hahei - New Zealand - © Claire Blumenfeld

Note : L’intégralité des photos publiées dans cet article sont mes créations. Elles ne sont pas libres de droits. Merci de ne pas les utiliser sans autorisation préalable. 

Comments are closed