Étiquette : Ameyayokochô

Première semaine à Tokyo. Le vol s’est bien passé, bien qu’il m’ait paru un peu long sur la fin. 11h30 de vol, c’est quand même pas une mince affaire. Les 8 heures de décalage horaire avec la France se sont fait ressentir, surtout en début de semaine. Il a fait gris un peu tous les jours. L’hôtel est bien, dans un style très simple (tatamis et futon), mais je n’ai pas croisé grand monde. Malgré mes (quelques) heures d’apprentissage, j’ai quelques difficultés à parler japonais. L’ensemble m’a laissé une impression étrange. Entre familiarité, originalité et solitude.