PAYSAGES DE
NOUVELLE-ZÉLANDE

Collines ondulées, plages, volcans, pâturages, montagnes enneigées, fjords, forêts d’hêtres et de fougères. Et des oiseaux. Au pays des hobbits, la nature est reine. Ou ce qu’il en reste, car plus de la moitié du pays a été défriché par les maoris puis par l’exploitation agricole et animale.

Deux, trois grandes villes et quelques petits villages parsèment le pays. Le reste est composé de moutons, vaches et nature sauvage, relativement peu explorée. Les forêts y sont humides et les volcans actifs. L’île du Nord ressemble à la Comté de Tolkien. L’île du Sud ressemble en grande partie aux Alpes et fjords scandinaves. Mais les oiseaux y sont uniques et fascinants.

Je suis restée un an en Nouvelle-Zélande. De Juin 2015 à Juin 2016. Il y a eu des hauts et des bas, des difficultés et expériences extraordinaires. Mais ce qui m’a marqué, c’est une impression de tranquillité et de bout du monde. Bien que largement privatisée et donc assez peu accessible, j’ai pris beaucoup de plaisir à randonner ou pédaler à travers la nature néo-zélan aise. Et à observer les oiseaux. Fiordland, Kea, Tongario, Rotorua, Hobbiton… des mots-souvenirs du mon année en Nouvelle-Zélande.