Wakatipu Lake - Otago - New Zealand - © Claire Blumenfeld

Focus : Nouvelle-Zélande – Île du Sud

Une sélection des meilleures photographies que j’ai pris durant mon année passée à arpenter les terres de la Nouvelle-Zélande.Les photos sont accompagnées d’un souvenir associé au lieu. Je vous présente ici ma sélection pour l’île du Sud.

 

The Railway station - Dunedin - New Zealand - © Claire Blumenfeld

Dans un crépuscule d’hiver
La station de train
Dunedin – Île du Sud
La gare apparait devant moi dans les dernières lueurs du jour. La froideur de l’air pénètre ma peau mais cela n’a pas d’importance. Je suis éblouie par la beauté de l’architecture. Bien que de taille modeste, c’est l’une des plus belles gare que j’ai vu.

 

Kereru (New Zealand wood pigeon) - Botanic Garden - Dunedin - New Zealand - © Claire Blumenfeld

Un roi sur sa branche
Jardin Botanique
Dunedin – Île du Sud
Errant dans la volière du jardin botanique je tombe sur un roi posé sur sa branche. Un Kereru réchauffe ses plumes au soleil. Il ne bouge pas, me laissant apprécier la beauté de ses couleurs et sa taille impressionnante. Merci Votre Altesse!

 

The Otago Peninsula - Dunedin - New Zealand - © Claire Blumenfeld

Comme une peinture
La Péninsule Otago
Dunedin – Île du Sud
Nous marchons à travers la péninsule, Sophie et moi, en essayant de trouver un endroit pour manger. Le vent souffle fort et il fait froid. Par chance, près de Portobello, le soleil brise enfin les nuages et nous réchauffe tout en illuminant le paysage.

 

Nugget Point - The Catlins - New Zealand - © Claire Blumenfeld

Gouttes de pierres
Nugget Point
The Catlins – Île du Sud
Je me dirige vers le phare situé à la fin du monde. Au-delà, des petits rochers avancent dans la mer lentement dévorés par les vagues. L’emplacement émane d’une sensation effrayante et apaisante qui m’attire.

 

View of the cows shed in the morning - Dairy Farm - Southland - New Zealand - © Claire Blumenfeld

La lumière du Paradis
Une ferme laitière près Invercargill
Southland – Île du Sud
La traite du matin a bien fonctionné. Les vaches s’habituent à moi leur tirant les mamelles pour extraire du lait. Je laisse le hangar pour rentrer à la maison enveloppée dans une lumière du matin surréaliste. Derrière moi, je vois le portail vers le Paradis.

 

Stirling Falls - Milford Sound - Fiordland - New Zealand - © Claire Blumenfeld

La beauté du Fiordland
Milford Sound
Fiordland – Île du Sud
Au loin, entre deux géants, Stirling Falls émerge comme une apparition, éclairée par un rayon de lumière. Pas un son, à part le bruissement de l’eau. J’ai l’impression d’être Frodon et Sam dérivant sur les eaux de la rivière Anduin.

 

Milford Sound - Fiordland - New Zealand - © Claire Blumenfeld

De retour
Milford Sound
Fiordland – Île du Sud
Notre capitaine de croisière fournit des explications que j’écoute seulement d’une oreille, mon esprit étant occupé à s’émerveiller de la beauté du fjord. Un petit bateau de pêche passe de notre côté suivi d’un essaim de mouettes. Il a probablement des écrevisses dans sa cargaison.

 

Deep Cove - Doubtful Sound - Fiordland - New Zealand - © Claire Blumenfeld

Habituel jour pluvieux dans le Fiordland
Doubtful Sound
Fiordland – Île du Sud
Nous atteignons enfin Deep Cove, le début de Doubtful Sound. Le fjord est enveloppé de brume et il pleut. Mais l’eau est parfaitement immobile et l’atmosphère paisible. Je suis saisi par une sensation de puissance rayonnant de l’endroit.

 

Overnight Kayak - Doubtful Sound - Fiordland - New Zealand - © Claire Blumenfeld

Nature sauvage
Deep Cove
Fiordland – Île du Sud
Mon coeur se serre alors que nous quittons Doubtful Sound. Comme si je laissais quelque chose derrière moi. Une impression de ne faire qu’un avec la nature. Une réminiscence de ma nature animale. Une sensation de vérité.

 

Overnight Kayak - Doubtful Sound - Fiordland - New Zealand - © Claire Blumenfeld

Dans l’immensité d’un Sound
Hall Arm
Fiordland – Île du Sud
Nous hissons les kayaks sur une minuscule plage. Le temps est au clair-obscur. La puissance de la nature semble être palpable. Je pourrais presque la saisir de mes mains. L’air semble différent. Autour de moi bourdonne des centaines de Sandflies en quête d’un bout de peau à sucer.

 

Kea - Kepler Track - Fiordland - New Zealand - © Claire Blumenfeld

Dans les yeux d’un Kea
Kepler Track
Fiordland – Île du Sud
Alors que je mange mon repas tranquillement sur la crête des montagnes Kepler, un groupe de six Kea atterrissent à quelques mètres de moi ! Ils fouillent à travers les buissons à la recherche de graines tout en s’approchant lentement de moi. Ils s’intéressent à mon repas ! Nous échangeons des regards et j’ai l’impression qu’une communication silencieuse se déroule entre nous.

 

Kepler Track - Fiordland - New Zealand - © Claire Blumenfeld

La jungle du Fiordland
Kepler Track
Fiordland – Île du Sud
Je descends dans une forêt de hêtres couverte de lichens, de mousses et de fougères. La descente est rude. Lors d’une petite pause, je me retrouve face à un Tomtit voletant autour de moi. Plus bas, il y a un Rifleman, le plus petit oiseau de Nouvelle-Zélande. La nature est magnifique.

 

Lake Mackenzie - Routeburn Track - Fiordland - New Zealand - © Claire Blumenfeld

Matin silencieux
Routeburn Track
Fiordland – Île du Sud
Après une nuit tranquille passée dans le camping, je me réveille avec un temps extraordinaire. Le lac Mackenzie et le cirque glaciaire sont éclairés par une lumière parfaite. Je suis seule, la plupart des randonneurs sont déjà partis. Laisser le lac derrière moi est presque difficile.

 

View of Lake Mackenzie - Routeburn Track - Fiordland - New Zealand - © Claire Blumenfeld

Cadeau naturel
Routeburn Track
Fiordland – Île du Sud
La première partie du sentier monte assez rigoureusement à travers une superbe forêt de hêtres pour atteindre les prairies alpines. La vue sur la vallée et le lac Mackenzie est incroyable. Je passe longtemps à contempler les variations de couleurs suivant le passage des nuages.

 

View of the Routeburn valley - Routeburn Track - Fiordland - New Zealand - © Claire Blumenfeld

La forme d’une vallée glacière
Routeburn Track
Fiordland – Île du Sud
J’arrive aux chalet Routeburn Falls où une vue splendide m’attend. Le refuge est construit sur piloris au-dessus de la vallée où la rivière Route Burn coule avec des reflets bleu éblouissants. Sur le panneau du refuge, il est écrit «Prenez soin de la planète, c’est la seule avec du chocolat».

 

Queenstown - New Zealand - © Claire Blumenfeld

Beauté et tourisme
Queenstown, le lac Wakatipu et Les Remarkables dans le fond
Queenstown – Île du Sud
Sans les hordes de touristes et le bruit incessants des jet-boats sur le lac, Queenstown serait l’un de plus beau endroit de la Nouvelle-Zélande. La région est un joyau de chaînes de montagnes aux neiges éternelles, de vallées glaciaires et de rivières et lacs aux couleurs étincelantes. Mais le silence a disparu. Et nature est avalée par les milliers de touristes en quête d’aventures.

 

Summit of Ben Lomond peak - Queenstown - New Zealand - © Claire Blumenfeld

Sur le toit du monde
Sommet du pic Ben Lomond
Queenstown – Île du Sud
Après six heures de montée sous un soleil de plomb, j’atteins le sommet du pic Ben Lomond. À 360° autour de moi les montagnes couvertes de neige remplissent l’horizon. Je pourrais passer des heures à me perdre dans la contemplation du paysage.

 

Friendly chaffinch - Queenstown - Fiordland - New Zealand - © Claire Blumenfeld

Rencontre impromptue
Centre-ville
Queenstown – Île du Sud
Alors que je mange un empanada, un pinson aux plumes rouge, se pose sur mon genou. Il ne semble pas du tout effrayé d’être en présence humaine. Seul la nourriture l’intéresse. Il volète autour de moi, se pose sur mes affaires puis de nouveau sur mon genou. Je lui donne quelques miettes en remerciement de m’avoir permis de le contempler de si près.

 

Wakatipu Lake - Otago - New Zealand - © Claire Blumenfeld

Montagnes mystiques
Sur la route de Glenorchy
Lake Wakatipu – Île du Sud
Je me réveille sous un temps nuageux. Ma tente est couverte de rosée et les montagnes autour de moi baignent dans la brume. Quelques rayons de soleil dessinent des couleurs sur les flancs de ces géants naturels.

 

Heather Jock Hut - Mt Judah Track - Glenorchy - Otago - New Zealand - © Claire Blumenfeld

Home sweet home
Mont Judah track
Glenorchy – Île du Sud
Le minuscule refuge apparaît sur les hauteurs de la montagne. Perché en altitude, à flanc, la Heather Jock Hut m’offre une vue imprenable sur la vallée en contrebas. Trois lits, une petite table et une souris en quête de nourriture. Et la nature autour de moi. Un petit coin de paradis.

 

Lake Diamond and Paradise - Views from Mt Alfred - Glenorchy - Otago - New Zealand - © Claire Blumenfeld

Paradise
Diamond Lake depuis Mont Alfred
Glenorchy – Île du Sud
Cinq heures d’ascension ardue pour atteindre le sommet de Mont Alfred, une montagne au milieu de la vallée de Glenorchy. En contrebas, le Diamond Lake m’éblouit de sa couleur turquoise. Paradise, le minuscule hameau construit à ses abords porte bien son nom.

 

Views from Mt Alfred - Glenorchy - Otago - New Zealand - © Claire Blumenfeld

Motifs
Embouchure de la Dart River depuis Mont Alfred
Glenorchy – Île du Sud
Depuis le sommet du Mont Alfred, je réalise à quel point la Dart River est superbe. Elle se sépare en petits bras se jetant dans le lac Wakatipu. Depuis le sommet, ses motifs ressemblent à une peinture abstraite.

 

Otago - New Zealand - © Claire Blumenfeld

Jouer dans l’eau
Shotover River
Queenstown – Île du Sud
Je traverse la rivière Shotover sur un vieux pont où court une piste cyclable reliant Queenstown à Arrowtown. Des petites silhouettes s’amusent dans l’eau. Je les regarde, un peu envieuse.

 

View of Glendhu Bay - Skyline Track - Wanaka - Otago - New Zealand - © Claire Blumenfeld

Glendhu Bay
Depuis Roy’s Peak
Wanaka – Île du Sud
Depuis le sommet de Roy’s Peak, la vue sur Glendhu Bay est magnifique. J’aperçois en contrebas, le camping où je loge. Il semble à la fois tout petit et très grand.

 

Mt Cook and Lake Pukaki - Canterbury - New Zealand - © Claire Blumenfeld

Fin de journée
Pukaki Lake
Parc National Mont Cook – Île du Sud
Atteindre Mont Cook ne fut pas une partie de plaisir pour mes jambes. La route est pas mal vallonée et à vélo, malgré la beauté du paysage, cela reste difficile. Mais se tenir au pied du géant en fin de journée vaut toutes les courbatures du monde..

 

Mueller Hut - Sealy Range - Aoraki / Mt Cook National Park - Canterbury - New Zealand - © Claire Blumenfeld

Touche de rouge
Mueller Hut
Parc National Mont Cook – Île du Sud
Le chalet est superbe. Construit en tôle rouge, il illumine le cirque fait de roches rouges tout en se fondant parfaitement dans le paysage. Je l’apprécie instantanément. Une touche de design au sommet de la montagne.

 

Sealy Tarns and Moraine Wall - Aoraki / Mt Cook National Park - Canterbury - New Zealand - © Claire Blumenfeld

Couches géologiques
Mueller Hut Track
Parc National Mont Cook – Île du Sud
En redescendant des sommets, j’admire le paysage qui s’étend devant moi. Le lac Mueller, son glacier et le petit étang miroite au soleil. Les couleurs sont incroyables. Du blanc laiteux au rouge cuivre.

 

West Coast - New Zealand - © Claire Blumenfeld

Embruns
Quelque part sur la route avant Westport
West Coast – Île du Sud
Les deux derniers jours à vélo le long de la West Coast sont les plus beaux. Je suis la route qui serpente le long de la côte. Il fait chaud et les embruns ressemble à du brouillard rendant les lieux presque magiques.

 

Abel Tasman Track - Tasman region - New Zealand - © Claire Blumenfeld

Petit coin de paradis
Une petite plage le long de la côte
Parc National Abel Tasman – Île du Sud
Alors que je marche le long du sentier, un éclat blanc dans le lointain attire mon regard. Une toute petite baie se dévoile dans une trouée de la forêt qui couvre la côte de parc Abel Tasman. Dans l’objectif de mon appareil photo je distingue deux silhouettes avec un kayak rouge.

 

Awaroa Bay - Abel Tasman Track - Tasman region - New Zealand - © Claire Blumenfeld

Variations bleutées
Awaroa Bay
Parc National Abel Tasman – Île du Sud
Après deux heures de montée sous un soleil radieux mais épuisant je découvre, grâce à une trouée dans les arbustes qui entourent le sentier, un magnifique paysage. La marée basse dévoile ses variations de couleurs dans la baie Awaroa.

Leave a Reply