Amy et moi profitons d’un peu de temps libre pour nous concocter des « energy balls ». De petites barres énergétiques de forme ronde et pleines de bonnes choses. À l’extérieur de la staff room, le village vit tranquillement au milieu des collines. La température commence à monter atteignant déjà les 30° au milieu du mois de Septembre. Autour de Greenwood Lodge, les arbres Quandong exposent leur joli fruit rouge à la chaleur du soleil. Une fois mûr, le fruit peut être mangé tel quel ou, plus traditionnel, transformé en confiture. J’ai eu l’occasion d’en gouter et c’est plutôt bon. Bien que tout petit, le fruit du Quandong est très nutritif et contient deux fois la quantité de Vitamine C d’une orange.

Dans la chaleur de la fin d’après-midi, les cigales entonnent leur concert de crissements. Perchée au niveau de l’Observatoire Dodwell, un peu en hauteur à l’arrière du village, j’observe la vie du village se dérouler autour de moi. Mark revient de son tour de l’après-midi, le Ridgetop tour, une balade en 4×4 à travers les terres d’Arkaroola (très prisés des touristes). Quelques wallabies sautent dans les buissons devant moi en quête de nourriture. Les nouveaux arrivant s’installent tranquillement dans leur accommodations respectives. Une odeur de barbecue flotte depuis le caravan park. La piscine attire les oiseaux et jeunes en quête de rafraichissement. Et le staff prépare le restaurant pour la soirée qui arrive.

La vie au village est la plupart du temps très tranquille et paisible. Mais entre mon travail à la réception, derrière le bar, aux service du restaurant, dans la cuisine et au ménage des chambres je ne m’ennuie pas. L’arrivée d’un groupe de touristes en voyage organisé ou un rallye en moto ajoute un peu d’animation. Un des évènement les plus mémorables durant mon séjour à Arkaroola fut le débarquement d’une centaine de motards sur des postie bike (moto de facteur). Le groupe accomplissait un trajet de quatre jours en moto afin de collecter de l’argent pour construire des hôpitaux dans la région. Ce fut une soirée mémorable.

Le milieu du début de soirée éclaire les environs d’une couleur chaude. J’ai du mal à détacher mes yeux de mon observation. les lieux sont tellement beaux et l’atmopshère est si paisible ! Lorsque j’ai décidé de venir travaillé ici, trois mois auparavant, je n’avais aucune idée de ce que le lieu allait m’offrir. Et bien je dois dire que du coté de l’environnement, Arkaroola fait partie des plus beaux coins de l’Australie. Et malgré des problèmes de communication qui m’ont obligé à quitter mon travail à Arkaroola (à l’heure où j’écris ces lignes, j’ai quitté le lieu*), si j’en ai la possibilité, je voudrais bien revenir un de ces quatre!

* Suite à des problèmes de communications, avec la ménagère et quelques membres du staff, qui devenaient trop importants, j’ai décidé de partir. la décision fut difficile à prendre étant donné que j’aimais énormément le lieu et que le travail me plaisait mais la situation me rendait trop malheureuse. J’ai donc été obligé de quitter Arkaroola.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*