Dana and Pablo

 

Cela faisait un mois que je travaillais au Kepler Restaurant de Te Anau dans le Fiordland, lorsque Dana et Pablo sont arrivés. Un rayon de joie et de sourire dans une ambiance un peu morose. Nous avons tout de suite sympathisé et ce fut un plaisir de travailler et échanger pendant trois mois avec eux. Peu importe la situation ils sont toujours de bonne humeur ! Mon plus grand regret lorsque j’ai quitté Te Anau, fut de les laisser derrière. Mais la vie est bien faite puisqu’ils seront à Wellington en Avril et moi aussi ! L’occasion de se retrouver, pour une soirée et d’échanger sur nos voyages respectifs !

//

Bonjour Dana et Pablo ! Pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour ! Nous sommes Dana et Pablo, ensemble depuis 12 ans. Nous sommes Argentins et nous adorons voyager. Nous nous sommes rencontrés alors que nous voyagions et nous n’avons pas arrêté depuis. Nous avons vécu dans différentes régions de notre pays. Nous nous sommes rencontrés en Patagonie et nous avons aussi vécu à Buenos Aires. Le dernier endroit où nous avons vécu avant d’arriver en Nouvelle-Zélande fut à Mar del Plata, une ville magnifique proche de la mer. Pablo est chef-cuisiner et Dana est professeur de littérature. Mais nous n’avons pas de problèmes à faire d’autres boulots, parce que c’est comme cela que l’on apprend de nouvelles choses en permanence. Actuellement, nous travaillons ensemble dans un restaurant de Te Anau, Pablo comme chef et Dana comme serveuse.

Ça fait combien de temps que vous voyagez ? Et comment ?

Nous sommes arrivés en Nouvelle-Zélande en Août dernier (2016) et nous avons vécu à Lower Hutt, près de Wellington, pendant 2 mois. Après que nous ayons décidé de changer d’endroit, nous sommes arrivés à Te Anau en Novembre. Actuellement (février 2017) il s’agit de notre dernier mois de travail à Te Anau. Suite à ça nous retournerons à Wellie en Avril parce que Dana a reçu un financement pour faire son doctorat ici.

Nous voyageons en voiture. Nous avons acheté notre Lorney, c’est son nom, à Wellie. C’était relativement pas cher et nous l’avons aménagé afin d’avoir un matelas à l’arrière. C’est notre maison roulante et nous faisons du « car camping » assez souvent.

C’est quoi la Nouvelle-Zélande pour vous ? Qu’est ce qui vous plait dans ce pays ?

Au début, avant de sortir de l’avion qui nous a amené à Wellington plusieurs mois auparavant, la NZ c’était un pays isolé, très très loin de notre pays, deux petites îles au milieu de l’Océan Pacifique Sud. À cette période, la NZ c’était les All Blacks, les moutons et d’incroyables paysages. Maintenant les choses ont pas mal changé, puisque nous avons eu la chance de voyager dans ce magnifique pays et nous sommes tombé amoureux de ses montagnes, lacs et forêts. Les gens ici sont d’une gentillesse extraordinaire, tellement relaxés et ouvert d’esprit qu’au début nous avions du mal à y croire. C’était simplement que nous avions du mal à croire que des gens pouvaient être si sympathiques sans même vous connaitre. Cela nous a pris un peu de temps pour réaliser que c’est simplement leur façon d’être, ou du moins pour la plupart, et nous avons trouvé qu’être entouré de gens gentils vous change et vous rends également plus gentil.

Nous avons aussi remarqué que la NZ est vraiment aménagée pour les backpackers. Il y a de toilettes publiques propres tous les 50km sur la route, des campings de bonne qualité dans chaque petite ville, les routes sont très bien indiquées et en excellentes conditions. Certaines villes ont même des douches publiques !

Est-ce que vous avez une philosophie de voyage ?

Nous ne savons pas vraiment ce qu’une philosophie de voyage pourrait être. Ce en quoi nous sommes sûrs c’est que nous essayons d’apprendre et vivre de nouvelles expériences dans chaque endroit que nous allons et nous considérons que voyager nous permet de nous mettre en permanence dans ce genre de situations. Nous préférons les budgets pas chers, non pas seulement parce que, bien sûr, c’est ce que nous pouvons nous permettre mais aussi parce que cela nous permet d’acquérir de l’indépendance et nous met dans des situations que nous n’aurions pas été si nous étions restés dans un hotel 5 étoiles. Nous sommes respectueux et curieux à propos de la nature et des gens et notre philosophie de base est de faire des expériences pour apprendre, s’ouvrir à de nouvelles choses, à nouveaux languages, à de nouveaux gens et à de nouveaux paysages. C’est, à notre opinion, une des choses qui vous fait grandir tout en gardant une curiosité enfantine et en apprenant tous les jours.

Vos meilleurs souvenirs ou difficultés ?

L’arrivée le premier jour fut fantastique. Un de nos meilleurs amis vit à Wellington et il est venu nous chercher avec la soeur ed Dana, qui est aussi en NZ avec un visa Working Holiday (nous allons la voir bientôt d’ailleurs !!). Marcher pour la première fois dans les rues, c’était extraordinaire !! Et puis rencontrer de nouveaux amis ici, tous très sympas, avec des histoires intéressantes à raconter et tous venant de milieux très différents. Et puis acheter notre première voiture (notre toute première voiture, pas seulement en NZ) et commencer à planifier notre voyage à Te Anau. Et le voyage en lui même fut fantastique. Nous étions dans les nuages ! Picton, Nelson, Abel Tasman, Takaka, Canaan Downs, Westport, Rivière Owen, Punakaki Rocks, Hokitika Gorge, Arthurs Pass, Castle Hill, le lac Tekapo, le lac Pukaki et le mont Cook, Twizel, Cromwell, Queenstown, Glenorchy, Kinloch, Manapouri et enfin Milford Sound !!
Des difficultés? Tout d’abord, s’habituer à l’heure du dîner ici! Notre premier mois, nous avons insisté pour chercher un endroit pour dîner autour de 10h du soir – c’est l’heure du dîner habituel en Argentine. Tout était fermé, et si nous trouvions un endroit ouvert il était sur le point de fermer, donc nous nous sentions coupables et nous ne voulions pas entrer ! Les premiers jours ici furent assez affamés !! Hahahaha. Deuxièmement, une mauvaise histoire avec notre premier et seul colocataire à Petone … elle était folle !! Au final c’est ce qui nous a amené ici, sur l’île du Sud, donc on peut la remercier.

Le futur il est inquiétant ou pas ?

Ce n’est pas effrayant mais plein de défis. Nouvelle vie à Wellington, poursuivant ses études de doctorat pour Dana, à la recherche d’un nouvel emploi pour Pablo, trouver une maison que nous aimons et que nous pouvons nous permettre, la rendre nôtre pour une période de temps, se sentir à la maison, dans un nouveau lieu, comme nous l’avons fait jusqu’à présent. Des défis parce que nous n’avons jamais vécu pendant longtemps dans un pays étranger avant, et cela ressemble à un projet à long terme. Excités aussi à propos de toutes les nouvelles expériences qui nous attendent!

Une recette qui illustre pour vous la Nouvelle-Zélande ?

Nous pensons qu’il s’agit des tartes locales ou « pies »! Il y a des « pies » partout ici, et chaque ville a sa propre « pie » locale! En outre, nous travaillons à côté DU magasin de « pies » de Te Anau, donc c’est vraiment connecté à notre expérience de cet endroit. Les fish and chips emballés dans du papier journal, bien sûr, sont un must en Nouvelle-Zélande, ainsi que – croyez-le ou non – les restos indiens et asiatiques, qui étaient une nouveauté pour nous et qui, ici, semblent être les préférés des Kiwis !

Un grand merci à vous, Dana et Pablo !

 

Dana and Pablo

Dana and Pablo

Dana and Pablo

Dana and Pablo

 

Follow the adventures of Dana and Pablo on Babilonio Rucula